alabama story











Publicités


{6 avril 2018}   Soldier of Fortune ♥

Opeth – Soldier of Fortune

Deep Purple – Soldier Of Fortune

 

 



{6 avril 2018}   Muse – Plug In Baby





{1 avril 2018}   Bloc Party – Banquet ♥









Dans les phrases et les histoires orientales, on trouve une grande sagesse que l’on pourrait considérer comme classiques car encore aujourd’hui, malgré les siècles qui ont passé, elles jouissent encore d’une grande pertinence. C’est pour cela que nous allons nous intéresser à l’une de ces belles histoires, avec une grande leçon de vie. Celle du vieux samouraï.

Voici une des phrases qui est attribuée à Bouddha : “Nous sommes dans ce monde pour coexister en harmonie. Qui le sait ne lutte pas contre les autres.” Une phrase sage qui peut être utile pour savoir comment répondre adéquatement à une provocation. Ainsi, découvrons immédiatement l’histoire du vieux samouraï qui a un lien avec cette phrase.

Le vieux samouraï

Il y a longtemps, un vieux samouraï vivait dans la banlieue de Tokyo. Il avait vaincu beaucoup de batailles, raison pour laquelle il était très respecté. Cependant, son temps de lutte était terminée.

Toute sa sagesse et son expérience était profitable pour les jeunes, à qui l’ancien guerrier faisait cours. Même ainsi, une légende était née autour du samouraï, et même si beaucoup d’années avaient passé, il pouvait vaincre n’importe quel rival, aussi formidable soit-il.

Un été dans sa maison, est apparu un guerrier célèbre pour être peu gentleman. Son caractère provocateur avait pour objectif de gêner ses adversaires, qui baissaient la garde, pris de colère et qui attaquaient aveuglément. C’est pour cela qu’il proposa de se battre contre le vieux samouraï, pour devenir encore plus célèbre.

 

Cependant, ce guerrier aux arts obscurs ne put pas faire grand chose pour provoquer l’ancien. Pendant tout ce temps, le samouraï ne sortit pas son épée, ce qui fit que son ennemi s’avoua vaincu et se sentit humilié.

Mais les élèves de l’ancien se sentirent mal à l’aise car ils considéraient que leur maître avait fait preuve de lâcheté. Ainsi, ils lui reprochèrent de ne pas brandir l’épée, ce à quoi il répondit la chose suivante : un cadeau que l’on vous fait et que l’on n’accepte pas appartient à celui qui a voulu l’offrir. La colère et les insultes, lorsqu’elles ne sont pas acceptées, appartiennent à qui les a proférées. Sauf qu’on les accepte et qu’on les prend pour siennes.

Que pouvons-nous apprendre de l’histoire du vieux samouraï ?

Comme vous l’imaginez, vous pouvez apprendre de précieuses leçons de l’histoire de ce vieux et sage samouraï. Car en réalité, nous sommes tou-te-s chargé-e-s d’insatisfactions, de colère, de frustration, de culpabilité et de peur. Cependant, cela ne signifie pas que nous devons transmettre notre frustration à d’autres personnes.

“S’accrocher à sa colère c’est comme prendre un charbon ardent avec l’intention de le jeter sur quelqu’un – C’est vous qui vous brûlez.”

-Bouddha-

Mais malgré toutes les charges que l’on porte, on rencontre toujours des personnes beaucoup plus toxiques que soi-même. Des personnes destructives qui se déguisent dans l’intention d’aider pour nuire, de provoquer de la culpabilité, d’ôter de la valeur à nos efforts et d’alimenter nos peurs et nos insécurités.

Si nous sommes capables de répondre, sans réagir, nous pouvons maintenir cette sérénité que tout moment requiert. C’est-à-dire que si nous n’entrons pas dans les provocations, si nous n’acceptons pas ses cadeaux empoisonnés, en répondant consciemment et en évitant les présents toxiques, nous éviterons la contagion de son venin.

 

Apprenons à répondre de manière consciente

Si nous apprenons à répondre de manière consciente aux provocations au lieu de réagir presque comme des ressorts, il sera plus difficile de nous offenser. Ainsi, nous ne sommes pas sans défense car nous ne nous sentons pas attaqués par des bêtises. Il est donc très utile de :

  • Découvrir ce qui nous fait réagir et dans quelles situations nous perdons le contrôle. Ainsi, nous pouvons rationaliser pour éviter ces explosions.
  • Laisser derrière soi le passé. Ce qui est fait est fait, et nous ne pouvons pas toujours vivre avec la honte ou la peur de ce qui s’est passé il y a longtemps. Nous apprenons pour que les erreurs ne se répètent pas, car cet apprentissage est précisément celui qui nous renforce et qui nous apporte de la sécurité, même s’il n’est pas toujours correct.
  • Contrôler ses émotions est donc très utile. Si nous nous laissons emporter, il est facile de perdre le contrôle. Si nous rationalisons, nous identifions ce qui peut nous faire du mal. Nous sommes ainsi prêt-e à éviter tout type de toxicité.

“N’importe quelle parole doit être choisie avec soin par les personnes qui l’entendent et qu’elle influencera en bien ou en mal.”

-Bouddha-

Un dicton populaire dit : “N’offense pas qui veut, mais qui peut” Alors, il est de notre ressort, tout comme le vieux samouraï, d’accepter ou de rejeter ce que l’autre aimerait que nous envisagions comme nôtre.





et cetera